Assurance habitation et colocation

assurance habitation MRH colocation colocataires

 

Comment fonctionne l’assurance habitation d’une colocation ?

Actuellement, la colocation intéresse de plus en plus de personnes. Permettant à la fois de vivre avec un ou plusieurs colocataires et de partager les dépenses liées au logement, elle garantit une exceptionnelle expérience. Cependant, cette forme de location n’épargne pas les occupants de souscrire à une assurance habitation, bien au contraire. La souscription est obligatoire et d’autant plus importante qu’il y a plusieurs occupants.

Assurance habitation : obligatoire pour les colocataires

Pour tout colocataire, la souscription à une assurance habitation est une obligation légale. Dans la pratique, le ou les futurs colocataires doivent contracter une assurance habitation pour pouvoir couvrir les éventuels risques locatifs. Ainsi, en cas d’accident, de vandalisme endommageant le logement, le propriétaire sera indemnisé. Au moment de la signature du bail, le ou les colocataires ont l’obligation de fournir une attestation d’assurance. D’ailleurs, le propriétaire a le droit d’exiger cette attestation chaque année. À défaut d’assurance habitation, il est pratiquement impossible d’occuper un logement. Lors de la souscription à une assurance MRH, les colocataires ont deux options : soit ils choisissent de souscrire un contrat d’assurance unique, c’est à dire commun, soit ils s’inscrivent de manière individuelle. Dans le premier cas, le nom de chaque colocataire sera mentionné dans le contrat d’assurance habitation. Dans le cas d’une souscription individuelle, il est vivement conseillé pour la personne concernée de s’assurer auprès de la même compagnie d’assurance que celle des autres occupants.

Les différentes garanties de couverture contre les risques

Les garanties permettent de bénéficier d’une couverture contre les risques locatifs selon les types de dégâts. Tout d’abord, il y a la garantie responsabilité civile qui est obligatoire même si la souscription d’un seul colocataire est largement suffisante pour répondre aux exigences de la loi et du propriétaire. Elle permet de couvrir tous les dommages causés en cas d’explosion ou d’incendie et en cas de dégâts des eaux. Puis, il y a la garantie responsabilité civile vie privée. Cette garantie vous couvre contre tous les risques de dégâts causés à des personnes tierces, à vos voisins. Elle est même plus qu’indispensable lors d’une colocation car le cas échéant, les conséquences financières peuvent être lourdes. Enfin, il est aussi conseillé de couvrir les biens mobiliers des colocataires. C’est la garantie dommages aux biens en vue d’assurer une meilleure couverture en cas de sinistre. En d’autres termes, vos biens personnels ne pourront pas être couverts contre les sinistres si vous optez seulement pour l’assurance de base.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter le site Portail-colocation.com