Devenir propriétaire immobilier en 2016

Prêt immobilier PTZ à Aix en Provence

 

D’une manière générale, acquérir la maison de ses rêves par ses propres moyens (revenus) n’est pas à la portée de tous les ménages. Il y a cependant plusieurs façons d’y parvenir, afin de devenir propriétaire en 2016. En effet, on peut avoir recours aux différents crédits immobiliers, notamment le PTZ ou Prêt à Taux Zéro.

L’État facilite l’accès aux propriétés

Depuis 2011, le PTZ est une aide financière que l’État octroie. Ce sont d’ailleurs les foyers aux revenus modestes ainsi que les primo-accédants qui sont les premiers bénéficiaires. Lors d’un achat immobilier, une partie du financement est permise grâce au PTZ. Il y a néanmoins différents critères d’éligibilités à prendre en considération.

En effet, puisque le PTZ est réservé aux primo-accédants, il faut certifier que l’on n’est pas propriétaire de son logement principal depuis au moins les 2 ans précédant la demande du prêt. Cependant, il est conseillé de compléter le PTZ avec d’autres offres spéciales d’emprunt immobilier, car il ne peut pas financer la totalité de l’opération d’achat immobilier. En sus, le PTZ fait souvent l’objet de modification chaque année depuis son lancement, et il en est de même pour cette année.

Le PTZ pour cette année 2016

Par rapport à l’année 2015, le PTZ 2016 a subi quelques légères évolutions, particulièrement en ce qui concerne ses modalités. Depuis le début d’année, c’est davantage de familles aux revenus modestes qui bénéficient de l’évolution du PTZ. Effectivement, les plafonds de revenus ont été augmentés pour que plus de ménages soient éligibles. De plus, le PTZ permet de financer dorénavant jusqu’à 40 % de l’achat d’un logement éligible, contre seulement 26 % l’année dernière.

Concernant les logements éligibles selon les zones géographiques, il y a aussi un changement cette année. Depuis l’année dernière, le PTZ s’est appliqué aux logements anciens à réhabiliter uniquement dans certaines communes françaises. Cette année, ces dernières sont désormais toutes concernées.

Des conditions de remboursement avantageuses

Plusieurs critères entrent en jeu concernant le remboursement du prêt. En effet, il est calculé à partir des revenus de l’emprunteur, selon sa situation familiale, ainsi que par rapport à la zone géographique où se situe le bien immobilier. Comme il y a un plafond en ce qui concerne les revenus éligibles, plus ils sont élevés, plus la durée de remboursement est courte. En général, le remboursement doit se faire en 20 ans au minimum et ne doit pas dépasser 25 ans.

En outre, le remboursement se fait en deux périodes. Toujours selon les revenus de l’emprunteur, le PTZ n’est remboursé qu’à partir de 5, 10 ou 15 ans. Cette première période est plus communément appelée remboursement différé. Ce n’est qu’après ce dernier que la deuxième période de remboursement du PTZ se fait et elle peut varier entre 10 et 15 ans.

Prêt à taux zéro PTZ 2016
Contributeur : boursedescredits