Un niveau des taux qui invite à faire un prêt immobilier

simulation-de-pret

 

Immobilier : un niveau des taux qui invite à faire un prêt immobilier

La baisse des taux de crédit immobilier s’est stabilisée durant le mois d’Octobre. Comme les taux se maintiennent à un niveau très bas, la tendance reste excellente pour les emprunteurs. Sommes-nous entrés dans une nouvelle période ? Pour les courtiers, oui. Le moment n’a jamais été plus favorable.

Jusqu’à quand ? C’est la question que tout le monde se pose. Mais dans le secteur de l’immobilier, le ton prête à l’optimisme. Car les chiffres parlent d’eux même et invitent les emprunteurs à se lancer dans une demande de crédit immobilier.

L’euphorie n’empêche pas la vigilance

Les banques sont justement en grande concurrence. Et elles proposent sur le marché des offres alléchantes; dans le domaine du prêt immobilier, la demande requiert la maîtrise de nombreux paramètres et d’informations techniques.

C’est le moment de découvrir les opportunités

Que faire ? Au mois d’Octobre 2016, les courtiers ont relevé que tous les profils de taux, moyen ; taux d’usure, taux mini sont restés à un niveau très bas. Les taux moyens ont perdu 5 à 20 centimes en moyenne.

C’est le moment de partir à la chasse aux opportunités. C’est-à-dire soit de se mettre devant une application qui compare les offres des banques, soit d’appeler son courtier en prêt immobilier, soit d’aller voir son banquier.

Le simulateur prépare le travail

L’avantage d’un simulateur de crédit c’est de donner la possibilité au candidat emprunteur de simuler le financement du projet immobilier qu’il veut réaliser. À partir de là, et avec l’assistance d’un courtier en ligne, il procède au calcul du montant de l’emprunt, des mensualités, de la durée du remboursement et il aura une idée du taux d’intérêt. Le simulateur lui permet de déterminer sa capacité de remboursement : c’est à dire une mensualité qui n’excède pas 33 % de ses revenus mensuels.

Le simulateur lui mâche le travail. Il permet de connaitre les conditions comme le coût de la garantie, le montant de l’assurance emprunteur, les frais de notaire et les meilleures offres du marché.

Les taux mini demeurent inchangés

Les meilleures offres issues de cette simulation sont affichées ici, et elles doivent refléter la fourchette des taux d’intérêt, et en particulier celui des taux les plus bas. Les banques semblent avoir cessé la surenchère à la baisse, notamment sur le taux accordé aux emprunteurs ayant un apport personnel et des revenus conséquents. Il est resté stable à 0,9% pour un prêt de 15 ans, 1,08% pour 20 ans et 1,35% pour 25 ans.

 
 
Cet article est une contribution