Immobilier : pourquoi acheter en 2016

Le marché immobilier ne s’est jamais aussi bien porté depuis une douzaine d’années. Les raisons sont multiples et certaines sont dépendantes de facteurs extérieurs.

 

Si 2015 aura été l’année du renouveau pour le marché immobilier, 2016 sera celle de la consolidation. Plusieurs raisons à cela, et notamment la loi Pinel. Depuis une trentaine d’année, la France est confrontée à une grave crise du logement. Les zones tendues n’ont pas une offre suffisante pour répondre à la demande et de plus en plus de ménages éprouvent des difficultés pour se loger convenablement. Charge aux ministres du Logement d’y trouver une solution, et seule la loi Pinel, promulguée en septembre 2014 par la ministre du même nom, semble réussir à investir la tendance. Elle est même devenue un indispensable pour tous les projets d’investissement locatif.

 

La loi Pinel est un dispositif d’incitation à l’investissement locatif, soit le fait d’offrir une réduction fiscale contre l’achat ET la location d’un logement. La réduction est proportionelle à la durée locative et au prix du logement : 12% du prix est déduit des impôts pour une location de 6 ans, 18% pour 9 et 21% pour 12 ans. Pour profiter de cet avantage fiscal, il y a d’autres règles à respecter, généralement attenantes au logement (réglementation thermique, critères de location, zonage Pinel, etc…).

 

Les taux d’intérêts sont en baisse

 

Et ils ne semblent pas s’arrêter. Depuis janvier 2012, les taux d’intérêts ont été divisés par 3 et atteignent désormais les 1,3% sur 20 ans, pour les meilleurs dossiers. Si la baisse s’est ralentie depuis quelques semaines, rien n’indique qu’elle devrait s’arrêter. Et cette baisse a évidemment rendu le crédit plus accessible, et a donc aussi facilité le retour des investisseurs sur le marché immobiliers. La bonne nouvelle est que les particuliers ont également été séduit par ces avantages.

 

Conséquence de tous ces paramètres, les mises en chantier sont, enfin, reparties à la hausse en 2015, et les volumes de ventes, tant dans l’ancien que dans le neuf, sont en augmentation. Seul nuage légèrement voilé dans le ciel de l’immobilier, les prix des logements repartent également aussi à la hausse. Mais cette dernière est encore très mesurée, même si elle pourrait s’accélérer dans les mois à venir si les taux se maintiennent aussi bas. Mais tous les indicateurs sont au vert dans le monde de l’immobilier. Les temps sont favorables au investissements dans la pierre, surtout pour la location.